À l’heure où les technologies se bousculent, les cocottes en fonte reviennent en force pour donner plus de goûts à nos plats mijotés. Faites en fonte naturelle, en fonte émaillée ou en céramique, elles sont généralement robustes. Comment choisir alors entre une cocotte en fonte naturelle ou émaillée ?

Avant de déterminer les caractéristiques d’une cocotte en fonte émaillée, il faut savoir que l’émail est une finition de protection. C’est un matériau sain, réputé pour ses qualités de neutralité et de pureté. Cela participe donc à conférer une meilleure hygiène alimentaire. La finition émaillée de la cocotte en fonte lui confère à la fois un style épuré et une facilité de nettoyage après usage. Contrairement à la cocotte en fonte naturelle, la cocotte en fonte émaillée ne nécessite pas de culottage. 

C’est une technique qui consiste à uniformiser toute la paroi interne de la marmite afin d’optimiser son efficacité. En effet, l’émail qui recouvre cette surface offre un aspect lisse, souvent de couleur claire. Cela permet de surveiller plus facilement la cuisson. L’émail qui constitue ce type de cocotte en fonte a également la capacité de protéger la marmite de la rouille. Habituellement, l’acier rouille facilement et témoigne d’une réaction d’oxydation lorsqu’on y conserve des aliments plutôt acides, comme les jus d’agrumes ou de tomates. Toutefois, il est toujours recommandé de bien essuyer la cocotte en fonte après lavage pour ne pas provoquer rapidement son usure. Face à ces atouts, il est effectivement recommandé d’opter pour une cocotte en fonte émaillée. Mais pour profiter de ses avantages aussi longtemps que possible, il faut savoir en prendre soin. Pour certaines gammes de cocotte en fonte émaillée, il est préférable d’éviter les chocs mécaniques, tout comme les chocs thermiques. Les collisions de la marmite avec des objets agressifs et la montée ou la baisse brusque de la chaleur, peuvent endommager l’émail. Ce qui va influencer son efficacité en termes de cuisson.

Le prix de la cocotte en fonte émaillée constitue souvent un obstacle pour certains. C’est pourtant un bon investissement puisqu’elle dure en moyenne soixante ans. D’ailleurs, plusieurs modèles adaptés au budget de chacun sont proposés sur le marché, selon la dimension, l’adaptabilité aux types de feu ou la finition de la cocotte. Le secret de sa longévité, c’est de savoir l’entretenir. Bannissez les cuissons à sec en utilisant toujours de la matière grasse pour chaque préparation.

AGNES

A propos de l'auteur

Passionnée de cuisine à la cocotte en fonte, j'ai décidé de créer ce site pour partager ma passion de la cuisine.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>